Accueil
Articles en ligne

Centre St Paul

MetaBlog

TradiNews

Les brèves du Docteur Dickès

Pacte n°87 - septembre 2004

Vrais « psys » et faux curé

L’affaire d’Outreau montre à quel point ceux qui prétendent diriger les autres entraînent une confusion des esprits. Le cas le plus étonnant concerne Madame Odile Marécaux, épouse de l’huissier de justice de Samer (lequel a perdu sa situation) : rappelons que le couple a été emprisonné durant trois ans et demi. Et ce en partie en raison des analyses psychologiques diligentées par des spécialistes « psys ». Le psychologue Michel Emirzé chargé d’expertiser la prévenue a déclaré. « On relève chez Odile Marécaux certains traits de personnalité rencontrés traditionnellement chez les abuseurs sexuels ». De son côté, le Dr Jérôme Prizac, psychiatre, a déclaré que « Odile Marécaux ne présentait pas de traits de personnalités habituellement rencontrés chez les abuseurs sexuels ». Alors qui croire entre ces deux « psys » ? Quant à l’abbé Wiel, prêtre-ouvrier il a déclaré lors d’une audience que cela faisait vingt ans qu’il ne disait plus la messe. À se demander pourquoi il est toujours désigné par le nom d’« abbé » par la presse.


« Un supplément d’âme ? ».

Raffarin au Palais des sports de Paris le 14 juin. « L’Europe a besoin de la France pour affirmer ses valeurs notamment la fraternité qui réconcilie nos héritages chrétiens et républicains ». Ah bon !  « L’Europe a besoin d’une âme ». Ah bon ! « La France est à la fois mère et fille de l’Europe » Ah bon ! « L’Europe est une force politique capable de porter et défendre nos valeurs ». Ah bon ! Et quelles valeurs ? la réponse est donnée par Chirac : le laïcisme qui raye 2000 ans d’histoire chrétienne dans la constitution européenne.


Interdire le Coran ? 

« Battre une femme, c’est autorisé par le Coran, mais dans certaines conditions, notamment si la femme trompe son mari. Dans ce cas, son mari peut la frapper ! » a déclaré le fameux Imam de Vénissieux. Il est inculpé pour cette déclaration. Or la sourate 4 du Coran – « Des femmes », verset 34 énonce : « les femmes vertueuses sont obéissantes à leur mari et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leur époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leur lit et frappez-les ». L’imam est donc un mou car lui entend frapper les femmes adultères ; le Coran lui entend frapper « celle dont on craint la désobéissance », même si elle n’a pas désobéi et n’est pas adultère. On interdit des sectes pour moins que cela. 


Toujours plus loin

La législation belge en faveur de l’euthanasie est la plus laxiste du monde. Elle permet notamment aux proches de décider de la vie de celui qui est inconscient. Le sénateur libéral flamand, Jeannine Leduc a déposé un projet de loi afin d’élargir la loi sur l’euthanasie aux déments et aux enfants qui en feraient la demande et auraient « mûrement réfléchi ». Elle demande que les médecins qui refusent de donner l’euthanasie soient obligés de transmettre le dossier à un autre praticien qui y serait favorable. Mais aussi que soit généralisée l’aide au suicide. Actuellement le « testament de vie » qui est l’autorisation de faire pratiquer l’euthanasie sur soi-même n’est valide que cinq ans. Ce serait bien dommage de rater son euthanasie d’une journée ajoute la bien intentionnée.


C’est à nos enfants qu’ils veulent s’en pendre.

Les perspectives militantes du groupe de pression homosexuel s’emboîtent les unes dans les autres comme les poupées russes. Par-delà les turlupinades de Mamère, le programme des homosexuels est expliqué dans une brochure distribuée à l’occasion de la Gay-Pride. : « Nous n’aurons pas à attendre pour obtenir l’égalité, notamment face à l’institution du mariage et à l’exercice de la parentalité ». En d’autres termes le gouvernement ne va pas tarder à « baisser sa culotte » sur ces sujets. Mais les organisateurs de la marche développent leur stratégie : ils ont « choisi de porter le combat sur le terrain éducatif ». En d’autres termes s’en prendre aux enfants « pour que sur le terrain des cours de récréation les choses bougent enfin » et « déconstruire les idées reçues ». Qu’est-ce à dire ? La diffusion dans les écoles de cassettes, livres, vidéo, fiches, est-il expliqué. Laquelle permettra de se débarrasser d’idées reçues comme par exemple que les enfants doivent se méfier des adultes un peu trop entreprenants. D’ici quelques années, la Gay-pride ayant fait « évoluer les idées » proposera la pédophilie comme exutoire aux fantasmes des homos. Le mot de « pédéraste » vient du grec paidos et eran, qui aime les enfants. Et « pédophile » de paidos et philein qui signifie exactement la même chose.


Le Vatican

Anne Catherine Emmerich sera béatifiée le 3octobre prochain. Cette religieuse augustinienne stigmatisée vécut au XIXe siècle à Münster en Allemagne. Elle décrivit ses visions à un écrivain allemand du nom de Brentano qui recueillit ses récits entre 1818 et 1824. Lui-même se convertit au décours de ces rencontres. L’ensemble des révélations représente trois livres de 300 pages environ et concerne toute la vie du Christ. En ce qui concerne la Passion du Christ, elle est une sorte de narration détaillée dont la trame est bien sûr les Evangiles. Catherine Emmerich fut contestée et ses visions plus encore. Or elle décrit que la Vierge Marie et plusieurs apôtres se retrouvèrent après la mort de Jésus dans une salle octogonale. Effectivement une telle salle a été découverte après la guerre des 6 jours. Les juifs prirent le contrôle de la partie jordanienne de Jérusalem. Ils procédèrent à des fouilles afin de créer des jardins archéologiques. C’est alors qu’ils tombèrent par hasard sur une salle octogonale. Il est alors tout à fait raisonnable de penser que Mel Gibson fut très judicieux en s’inspirant des visions de la future bienheureuse.


Retombées.

Le diocèse de Boston est le quatrième par son importance aux Etats-Unis. Ce fut celui de John Kennedy. Or l’archevêque de la ville le cardinal Law est dans l’obligation de vendre 65églises paroissiales soit un sixième de celles-ci. Pourquoi ? Manque de prêtres pour les desservir, manque de paroissiens, problèmes d’entretien des locaux. C’est à vrai dire tout le catholicisme qui s’est trouvé « plombé » par la question des abus sexuels imputables aux prêtres. Ceux-ci ont coûté au diocèse 110 millions de dollars (parité approximative avec l’euro). Les paroissiens, scandalisés ne veulent plus soutenir le clergé. La vente de ces immeubles pourrait rapporter 120 millions de dollars. En outre un tiers des églises du diocèse nécessitent des réparations urgentes. A noter aussi que le cardinal Law vient d’être nommé archiprêtre de la basilique Sainte-Marie Majeure à Rome. Punition ?


Cafouillages

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la « Nouvelle Messe » de 1969 n’a toujours pas trouvé un consensus chez les anglophones. Il en résulte qu’une traduction en anglais du texte latin original n’a toujours pas abouti. Il a été créé un organisme international du nom de ICEL (International Commission on English in Liturgy) devant réaliser cette traduction. Les péripéties se sont multipliées depuis des années. Rome s’était finalement fâché et avait fini par nommer un nouveau président à cette commission, en l’occurrence le cardinal Francis George archevêque de Chicago. ICEL a fini par accoucher d’une nouvelle traduction : nouvel embrouillamini. En gros les américains disent que la traduction est trop imprégnée d’esprit anglais. Et les anglais disent qu’elle est trop imprégnée d’esprit latin. Quant aux irlandais on sait qu’ils sont contre mais on ne sait pas vraiment pourquoi. Bref pendant ce temps et depuis trente-cinq ans, les prêtres qui disent la messe en anglais et qui sont majoritaires dans le monde continuent d’improviser à leur guise.


« Un crime abominable »

Une découverte affreuse a bouleversé l’opinion publique au Kenya. Un sac de fœtus a été découvert dans une canalisation qui menait à la rivière Ngong à Nairobi. Une vague de dégoût a traversé le pays. Les pauvres êtres ont bénéficié de funérailles solennelles. Une recherche ADN est en cours afin de tenter d’en retrouver les parents. Un médecin a été arrêté et sa clinique fermée. Scandalisés, les évêques ont appelé à voter contre tous les candidats aux élections qui se revendiquent du pro-choice (choix d’avorter). Dans ce pays, l’avortement est interdit et d’ailleurs 80 % de la population y est opposé. Les catholiques représentent 23 % de la population.

De nombreux évêques américains ont pris une position similaire ; interpellés sur le sujet, les évêques britanniques cependant ont toujours refusé de prendre parti au cours des élections. Quant aux évêques français, ce n’est même pas la peine de leur demander.